Culture du riz - Conditions agricoles -1


Les conditions de la culture du riz

Le riz est une plante annuelle qui s’adapte à des conditions de températures très diverses, mais chaudes.
La culture peut se faire jusqu’à près de 1 900 mètres d’altitude.

Pour tenir compte des conditions de température les hommes ont réussi à travailler diverses variétés de riz qui croissent plus ou moins rapidement. Les variétés les plus rapides ont besoin d’environ 90 jours pour faire leur cycle végétatif. Les variétés les plus lentes peuvent disposer de plus du double de temps. La moyenne est de 160 à 180 jours.

Cependant c’est une plante très exigeante en eau. À l’origine c’est une plante de marécage. Il lui faut de 1200 à 1 300 millimètres de précipitations pendant sa période de croissance.

Il existe une riziculture sèche où le riz ne dispose que de l’eau des pluies. On peut la pratiquer sur des brûlis forestiers ou herbeux mais on doit déplacer les champs chaque année. Il y a donc une longue jachère entre deux utilisations des mêmes champs. On sème directement les graines dans le sol et on apporte pratiquement pas de fumures. Il n’y a qu’une seule récolte annuelle. Les rendements qui dépendent en plus de la variabilité des pluies sont souvent très médiocres (de 7 à 12 quintaux à l’hectare). Cette pratique rudimentaire se maintient dans les hauts-plateaux du Vietnam.

La riziculture aquatique est la plus répandue. Le champ est recouvert d’eau une partie de l’année : c’est la rizière proprement dite.

L’eau est retenue dans des terrasses aménagées à flanc de colline ou de montagne, c’est le cas dans les régions montagneuses ou les collines.
C’est aussi le cas pour les terrains en hauteur donc non inondables dans les plaines alluviales comme les grands deltas du Mékong ou du Fleuve Rouge.

On peut créer des réserves d’eau qui seront utilisées pendant la saison sèche pour maintenir un niveau d’eau suffisant.

L’eau peut aussi provenir des inondations provoquées par la crue des cours d’eau, inondations généralement liées à la saison des pluies. Si l’inondation est lente et régulière et que le niveau d’eau dépasse 1,5 mètre on peut semer directement en place avant la crue une variété de riz flottant dont la tige croit avec le niveau d’eau.

Dans la riziculture aquatique on peut obtenir deux voire trois récoltes annuelles

sources : https://fr.vikidia.org/wiki/Riziculture_asiatique


Agenda

<<

2019

 

<<

Août

>>

Aujourd’hui

LuMaMeJeVeSaDi
2930311234
567891011
12131415161718
19202122232425
2627282930311

Annonces

Chettys - Prêteurs d’argent


Vous vous êtes absentés


Statistiques

Dernière mise à jour

jeudi 15 août 2019

Publication

757 Articles
43 Albums photo

Visites

61 aujourd’hui
55 hier
4 visiteurs actuellement connectés