Culture du riz - Irrigation -3


L’irrigation

L’irrigation est un apport artificiel d’eau grâce à l’activité humaine.
Elle peut être d’appoint, c’est-à-dire qu’elle sert à maintenir la submersion des plants de riz s’il survient des périodes de sécheresse exceptionnelle.

Mais l’irrigation peut également permettre de cultiver pendant la saison sèche une seconde fois la parcelle. Souvent dans ce cas la seconde production n’est pas le riz mais des légumes.

JPEG - 139.4 ko
Tonkin - Sontay
Noria élevant l’eau pour l’arrosage des riziéres près de Tong
Dieulefils rouge 488D - @xxx #51

Lorsque la saison sèche est significative et les pluies insuffisantes alors l’irrigation est nécessaire, sans irrigation on ne pourrait cultiver le riz.
L’eau peut être prélevée dans un cours d’eau ou dans des réservoirs (tanks) que l’on remplit pendant la saison des pluies.

Le transvasement de l’eau des canaux vers les champs se fait souvent avec des moyens manuels qui demandent une importante mobilisation de la main-d’œuvre : comme la pelle d’irrigation, le moulin actionné par pédalage, le seau attaché à quatre ficelles que mettent en mouvement quatre paysans.

JPEG - 48 ko
Tonking - Arrosage d’une rizière - Dufresne - @2013 #2897

Source : https://fr.vikidia.org/wiki/Riziculture_asiatique


Vos rendez-vous

<<

2019

 

<<

Septembre

>>

Aujourd’hui

LuMaMeJeVeSaDi
2627282930311
2345678
9101112131415
16171819202122
23242526272829
30123456

Pour Vous

Chettys - Prêteurs d’argent


Vous vous êtes absentés


La vie de Cartacaro.fr

Dernière mise à jour

mardi 17 septembre 2019

Publication

762 Articles
43 Albums photo

Visites

28 aujourd’hui
35 hier
3 visiteurs actuellement connectés