Louis Martin-Jarrand année 1909 - INDOCHINE cartes postales anciennes

Louis Martin-Jarrand année 1909


La photo ci-joint nous a été prêtée par le petit-fils de Louis

1909 Louis est en métropole
Louis, en août 1908, nous avait annoncé son retour en métropole pour le mois d’avril 1909.
Le 28 novembre 1908, il quitte le 1er régiment des tirailleurs annamites pour le 22ième régiment infanterie coloniale.

En 1909, Louis est lieutenant au 22ième régiment d’infanterie coloniale en garnison à Hyères.

Le 22ième Régiment d’Infanterie Coloniale a été le premier corps à occuper la caserne de VASSOIGNE à Hyères de 1903 à 1913, quartier dont la première pierre a été posée en 1901.
Le général de Vassoigne est une figure emblématique des Troupes de marine : campagnes de Bomarsund, guerre de Crimée, Chine, Tonkin, Annam, Cochinchine et il participe à la défense de Sedan et de Bazeilles à la tête de la division « bleu ».


Le 28 avril 1909, Louis et Jeanne se marient.

JPEG - 40.4 ko
Eymard Jeanne, Marie et Martin-Jarrand Eugène, Louis.

Par autorisation du général commandant le corps d’armée des troupes coloniales du 28 février 1909, Eugène, Louis Martin–Jarrand né à Tullins le 12 juillet 1875 fils de feu Louis, Eugène Martin-Jarrand et de Eve, Léonie, Marie, Cézarine Bouvier se marie avec Eymard Jeanne, Marie, née le 27 février 1887 à Grenoble, Fille de Prosper, Victor Eymard et de Rose, Antoinette Depas.

Un certain humour pour le père de jeanne.
Bien prononcer Eymard Jeanne et non Jeanne Eymard « j’en ai marre ».

En 2018, peut-être que le procureur aurait refusé ce prénom apposé à ce nom de famille et pourtant celui-ci est beau et très doux à prononcer.

Voyage de noces Mai 1909

Carte prêtée par le petit-fils de Louis

JPEG - 77.1 ko
LMJ - 1 mai 1909 - Laos - Chutes de Sé Noi (province de Saravane) - Raquez série C 9 - à Prosper - #3313
JPEG - 75.4 ko

1er mai 1909,
Cher père
Jeanne prépare notre déjeuner. Je suis chargé de vous adresser, pendant ce temps, notre grosse affection à tous deux et nos meilleurs baisers.
Nous sommes pleinement heureux dans ce beau st-Georges. Les gens du pays sont aimables au possible pour nous.
Ils ont bien regretté de n’avoir pas su notre arrivée vendredi pour allumer des feux de joie. Ils voulaient le faire hier soir, mais ils ont renoncé, en ce n’était paraît il, plus temps.
J’ai trinqué avec Pierre Reynier et j’ai fait connaissance avec le brave Viallet.
J’ai trouvé les fromages frais du pays totalement à mon goût que j’en mange un par jour. Je bois en outre le petit lait que j’adore. Jeanne me dit que c’est un breuvage réservé aux porcs.
Je lui réponds que je le suis peut-être un peu … illisible ...
D’ailleurs je ne bois pas que cela, et je trouve votre vin fameux.
Je vide mon litre chaque jour et je crois qu’il serait prudent pour vous que je m’éternise pas trop à St-Georges.
Nos allons bien et nous sommes heureux et nous espérons que vous êtes toujours en bonne sante. Nous vous .… illisible.... bien fort et nous vous embrassons de tout cœur. Louis

Louis et Jeanne sont à Saint-Georges-de-Commiers, lieu de villégiature de la famille Eymard.
Louis écrit sur une carte du Laos, l’Indochine est bien présente en lui.


Statistiques

Dernière mise à jour

vendredi 10 mai 2019

Publication

756 Articles
43 Albums photo
Aucune brève
9 Sites Web
10 Auteurs

Visites

0 aujourd'hui
16 hier
50459 depuis le début
92 visiteurs actuellement connectés