Les Moïs - Tribus sauvages - INDOCHINE cartes postales anciennes

Les Moïs - Tribus sauvages


Les Moïs sont un peuple d’Indochine vivant dans les montagnes du Vietnam et sur les plateaux du revers de la Cordillère Annamitique.

Les Mois vivaient en tribus, tribus insoumises aux colonisateurs et tribus indépendantes des peuples vivant dans les villes et villages de Cochinchine ou d’Annam.
On les appelaient les sauvages « Mois » en langues véhiculaire au vietnam, « Kha » et « Méo » au Laos, « Phnong » au Cambodge.

Ils étaient environ 1 million dans les haut plateaux entre la Cochinchine, l’Annam, le Cambodge et le Laos.

Les Moï (minorité ethnique habitant la forêt vierge) vivent dans les Ray (« brûlis »pratiqués dans la forêt pour installer le village et les cultures de manioc, de patates douces et de riz des montagnes).

Ils élèvent des poulets, quelques cochons et des buffles pour le travail de la terre. Les cases sont sur pilotis.

La nuit, un tour de veille est organisé pour entretenir le feu et taper sur le gong en cas d’approche d’un tigre qui risque d’emporter un cochon ou un jeune buffle.

Ils sont vêtus d’un chiffon qui leur cache le sexe. Les femmes ont les seins nus. Leurs armes sont des arbalètes, très dures à armer, mais d’une grande précision. Ils portent aussi un carquois chargé de flèches et une grande lance.

JPEG - 155.9 ko
Cochinchine - Saigon
Chez les Mois
Groupe de Mois - Tribu sauvage
Poujade 71

Ils sont pacifiques.

L’homme Moï est imberbe comme l’Annamite . Il porte juste une petite barbiche, ses cheveux sont relevés en chignon tenu par des baguettes de bambou. Les femmes ont souvent des bracelets en or ou en cuivre au bas des jambes.

JPEG - 166.9 ko
Ethnie Moi - Charette à boeufs Chasseur - photographe chatras - Wirth - @802 #1944
JPEG - 109.9 ko
Portrait - Mois aiguisant son coupe coupe - Nadal - @518 #2695

Ces tribus mystérieuses et dangereuses, aborigènes austronésiens de la péninsule ou immigrants venus du sud de la Chine, avaient en commun d’être restées rebelles aux vertus des civilisations qui avaient successivement modelé la péninsule indochinoise.

JPEG - 136.2 ko
Cochinchine Saigon Les minorités - Les Moîs - Crespin - @276 @852 #1846

Elles parlaient des langues inconnues au nombre d’une cinquantaine.

Les Mois pouvaient être regroupés en famille ethnique, chacune se différenciant par le costume, les origines ethniques, les traditions et les croyances, elles constituaient un immense puzzle bariolé, instable, insaisissable, sans unité politique, historique, ni géographique.

Toutes vivaient avec l’environnement le bambou, le bois, la vannerie, le tissage, la pêche, la chasse.

JPEG - 2.4 Mo
Ethnie Moi - Chasseur - Groupe de tireurs à l’arc chez les Mois - Photographe chatras - Wirth - @801 #1942
JPEG - 143.3 ko
Annam - Ethnie - Groupe de mois portant leur grand arc de chasse - Nadal 3049 -@800 #2587

Ils étaient animistes, leur univers étaient peuplé d’une foule d’esprits et de génies, « yang » et « phi », partageant des rites dont le sacrifice du buffle et les libations d’alcool de riz à la jarre étaient les plus spectaculaires.


Annonces

Chettys - Prêteurs d’argent


Vous vous êtes absentés


Statistiques

Dernière mise à jour

dimanche 21 octobre 2018

Publication

659 Articles
43 Albums photo
Aucune brève
9 Sites Web
10 Auteurs

Visites

8 aujourd'hui
55 hier
38884 depuis le début
6 visiteurs actuellement connectés