Ham Nghi (1884 - 1885) - INDOCHINE cartes postales anciennes

Ham Nghi (1884 - 1885)


Ham Nghi (1884-1885)

Né à Hué en 1870, frère de Kiên Phuc, couronné roi d’Annam avec l’assentiment de la France le 2 août 1884 à l’âge de 13 ans, sous la tutelle des régents Tuong et Tuyêt.

Lors du guet-apens de Hué, la nuit du 4 au 5 juillet 1885, il prit la fuite avec Tuyêt et se réfugia avec des mandarins (dont le père d’Hô Chi Minh ) à Cam-lo où des approvisionnements avaient été préparés et d’où fut dirigée l’insurrection contre le protectorat (mouvement Can Vuong).

Ham Nghi fut déchu du trône et remplacé par Dong Khanh.

Traqué par le capitaine Boulangié de l’escouade des chasseurs annamites, chef de poste de Tha-nac, il fut livré par des Muong, en décembre 1887, à Ta-bao, petit village du Haut Giai, après trois années d’errance dans les provinces de Nghê-tinh et du Thanh-hóa.

Exilé en Algérie (1888), il y sera connu sous le nom de Prince d’Annam.

Il se marie en 1904 avec une jeune pied-noir d’Alger, fille du procureur général. Il mourut en 1947. Il fut enterré à Sarlat (Dordogne, France).


Annonces

Fêtes et cérémonies


Editeur Fajolle frères 1920