En Cochinchine

Les premières photographies de l’indochine qui nous sont parvenues sont des photographies des missions militaires ou diplomatiques. Elles témoignent de la période de conquête par la France sans jamais représenter de scènes de conflit.

Un des pionniers fut le photographe professionnel Emile Gsell (1838-1879). Accompagnateur de la mission d’exploration du Mékong, il séjourna à Hanoï au milieu des années 1870 à la suite du commandant Kergaradec, chargé d’étudier le fleuve Rouge.

Dans la dernière décennie du XIXe siècle, un nombre croissant de photographies ont été prises grâce à l’amélioration des procédés photographiques et à l’intensification de la présence française en Indochine.

Les cartes postales ont permis la vulgarisation et le voyage de ces photographies jusqu’en métropole.

C’est à Saigon ou les studios photographiques et les éditeurs de cartes postales se sont installés.

Pour en savoir plus, cliquez à droite sur le lien Saigon.


Navigation

En savoir plus

Annonces

Fêtes et cérémonies


Editeur Fajolle frères 1920