LES ETHNIES

La population vietnamienne est majoritairement composée de Viêt, officiellement appelés Kinh (86 %), et de 53 ethnies minoritaires, principalement représentées dans les montagnes du Nord (30 à 40 % de la population) ou dans les provinces de Cao Bang, Hà Giang, Lạng Sơn, Lai Chau et Sơn La.

Parmi ces ethnies, quatre comptent plus d’un million de représentants (Tày, Thaï, Muong et Khmer) , treize comptent de 100 000 à 900 000 représentants et 36 en comptent moins de 100 000. Certaines comptent seulement quelques centaines de représentants, comme les Brâun, environ 300.

Les populations de langues austroasiatiques sont largement majoritaires. Elles parlent des langues du groupe des langues viêt-muong (vietnamien, muong, chut et thô) et le khmer.

On trouve également des populations de langues hmong-mien (trois ethnies représentant 1,5 million de personnes).

Il y a également des populations de langues tai-kadai (12 ethnies représentant 4 millions de personnes).

Enfin, les langues austronésiennes sont parlées par 830 000 individus réparties en 5 groupes : Jarai (317 000 individus), Êdê (270 000 individus) et Cham (100 000 individus), héritiers du royaume du Champâ. Ils ont été étudiés par Georges Condominas, notamment les Mnong Gar.

Les ethnies de langues sino-tibétaines comprennent neuf ethnies pour un million d’individus, dont 800 000 Hoa , Chinois du Viêt Nam.


Annonces

Fêtes et cérémonies


Editeur Fajolle frères 1920