Les pirates du Yen Thé


Le Doi Van

Le Doi Van En 1888, le Doi-van , ex chef pirate fraichement soumis, et dont la bande aguerrie connaît à fond la tactique de la jungle est la bras droit du Tong-Doc (mandarin gouverneur de une ou deux provinces) Hoang-cai-Khai. Ce dernier commande avec le titre de Kham-Sai, envoyé du roi, une (...)

Cai Kinh

Quinze mois avant l’exécution Doi-van (soit en 1888 ou 1887) le terrible Cai-Kinh de son vrai nom Hoang-Dinh-Kinh , ancien chef de canton devenu pirate a été assassiné par ses propres partisans.

Barbarie pirates ou bandits

Les bandes mettent à mort, non sans quelques tortures préalables, les indigènes soupçonnés d’avoir renseignés les français. Après arrachement du foie aux notables du village, les pirates brulent les cai-nhas, massacrent les enfants, emmènent les femmes en (...)

Annonces

Fêtes et cérémonies


Editeur Fajolle frères 1920