Culture du riz - Rizière -2 - INDOCHINE cartes postales anciennes

Culture du riz - Rizière -2


L’aménagement de la rizière

Le riz doit pousser dans l’eau. Le niveau d’eau doit s’élever en même temps que la tige de la plante. La parcelle (le champ) doit être horizontale afin que le niveau d’eau soit partout le même. La parcelle doit être entourée de diguettes afin de retenir l’eau dont le niveau monte. Les diguettes permettent de plus la circulation entre les champs et peuvent recevoir des arbres fruitiers.

Dans les régions de collines ou de basse montagne, les paysans ont aménagé des terrasses en escalier. Elles ont généralement une petite superficie et une forme arrondie. On ne peut y utiliser que du matériel agricole de petite dimension et pas trop lourd. Il est mis en œuvre manuellement ou par une traction animale (le buffle).

Dans les régions de plaines ou de plateaux, les parcelles ont une grande superficie et ont souvent une forme rectangulaire. Il arrive que les diguettes soient absentes ou très peu hautes.

Dans les régions de riziculture toute la place disponible doit être réservée à produire de l’alimentation humaine. Aussi il n’a pas de pâturages.

Les buffles, assez peu nombreux et qui ne servent qu’une toute petite partie de l’année, se nourrissent de débris végétaux. Les champs en eau sont le domaine des canards qui s’engraissent tout en débarrassant la terre des insectes et autres animaux nuisibles et y déposent leurs excréments.

Souvent le paysan pratique la pêche ou la pisciculture dans les bassins-réservoirs d’eau voire directement dans les champs en eau. Les villages forment des tas de maisons installées dans les endroits les moins faciles pour l’agriculture et au dessus du niveau de l’inondation.
Source : https://fr.vikidia.org/wiki/Rizicul...


Statistiques

Dernière mise à jour

mardi 19 mars 2019

Publication

748 Articles
43 Albums photo
Aucune brève
9 Sites Web
10 Auteurs

Visites

0 aujourd'hui
60 hier
47185 depuis le début
13 visiteurs actuellement connectés