Song Qingling - Palais des enfants - INDOCHINE cartes postales anciennes

Song Qingling - Palais des enfants

dimanche 9 septembre 2018

Le palais des enfants

Le palais fut choisi en 1953 par Song Qingling pour servir d’espace d’activités sportives et créatives aux enfants méritants de la ville.

JPEG - 89.2 ko
Chine - Shanghai - dans la salle de lecture - @10076 #3030 - Le palais des enfants
JPEG - 80 ko
Chine - Shanghai - A l’écoute de récits révolutionnaires - @10075 #3032 - Le palais des enfants
JPEG - 103.8 ko
Chine - Shanghai - Chantant des chants révolutionnaires - @10079 #3036 - Le palais des enfants
JPEG - 92.8 ko
Chine - Shanghai - Sur la pelouse - @10080 #3045 - Le palais des enfants

Song Qingling
Rosamond Soong, Soong Ch’ing-ling ou Sòng Qìnglíng (si : 宋庆龄 ;tr : 宋慶齡) (27 janvier 1893 - 29 mai 1981), deuxième fille de Charles Soong et sœur de Song Meiling, est une femme d’État chinoise, deuxième épouse du « Père de la Chine moderne » Sun Yat-sen, et héritière de sa mission politique.

Elle fut membre du Kuomintang, puis à partir de 1948 de son comité révolutionnaire, qui deviendra un parti mineur de Chine populaire.
Seule membre de la famille Soong à rester en Chine continentale après cette date, elle s’efforça d’y faire appliquer les idées de son mari, occupa un certain nombre de fonctions officielles, en majorité honorifiques, et se consacra à l’enfance et au social.

En 1981, deux semaines avant sa mort, elle fut nommée présidente honoraire de la République — elle est la seule personne à avoir jamais porté ce titre — et inscrite d’office au parti communiste. Elle n’a jamais eu de successeur avec ce titre.

En tant qu’épouse de Sun Yat-sen, elle est parfois appelée « mère de la Chine moderne » .


Annonces

Chettys - Prêteurs d’argent


Statistiques

Dernière mise à jour

jeudi 20 septembre 2018

Publication

639 Articles
43 Albums photo
Aucune brève
9 Sites Web
10 Auteurs

Visites

24 aujourd'hui
55 hier
37000 depuis le début
4 visiteurs actuellement connectés