Les coolies - INDOCHINE cartes postales anciennes

Les coolies


Les coolies

Coolie (également Cooly, Kuli, ’Quli, Koelie…) est un terme désignant au XIXe siècle les travailleurs agricoles d’origine asiatique. Le mot est aujourd’hui employé dans les pays anglophones dans un sens péjoratif.

Le coolie est, dans la littérature coloniale, le portefaix ou porteur, généralement dans les gares ou les ports, métier encore en vigueur dans des pays d’Asie et du golfe Persique.

En Indochine les coolies étaient des porteurs.

JPEG - 98.4 ko
Scènes de vie au Tonkin par Demange - @ #1529
JPEG - 139.1 ko
Tonkin - Métiers - Les coolies - les porteurs - Passignat 62 - L’album de Georges -@467 #2385
JPEG - 114.7 ko
Annam - Tourane - Coolies débarqueurs se rendant à bord du Courrier - Pelissier 33 - @514 #2670
JPEG - 150.4 ko
Tonkin - La vie aux champs - Coolies faisant des emprunts de terre pour les digues - Dieulefils Noir 3153 - @552 #2803

La première attestation sous la forme Colles, et le sens de « membres d’une caste de la région de Goudjerate à l’ouest de l’Inde » est un emprunt au portugais.
La graphie coolie est empruntée à l’anglais coolie, en hindi क़ुली, qulī, en ourdou قلی, qulī, lui-même du turc köle (« serf, esclave »).

Le chinois 苦力, kǔlì (« dur labeur ») composé de 苦, kǔ (« dur ») et 力, lì (« force ») pourrait être la transcription du mot indien.
Le mot renvoie au terme du tamoul signifiant « salaire ».


Navigation

Toujours plus

  • Les coolies

Statistiques

Dernière mise à jour

vendredi 10 mai 2019

Publication

756 Articles
43 Albums photo
Aucune brève
9 Sites Web
10 Auteurs

Visites

0 aujourd'hui
41 hier
53340 depuis le début
12 visiteurs actuellement connectés