Le Bouddhisme - INDOCHINE cartes postales anciennes

Le Bouddhisme


Le Bouddhisme

Le bouddhisme est largement défini non pas comme une religion mais plutôt comme une philosophie orientale, fondée en Inde par Siddhârta Gautama (vers 560-483 av. J.-C.), prince de la tribu des Sakya, connu sous le nom de Bouddha « l’Illuminé ».
Le but de cette philosophie est de sortir du cycle des réincarnations et accéder au nirvana (affranchissement éternel de la succession d’épreuves qu’est la vie terrestre).
Le bouddhisme tient davantage de l’éthique que de la religion.
Il s’agit en fait de supprimer les désirs tentateurs (désir d’exister, de plaire, de posséder ...), qui sont à l’origine de la souffrance universelle, pour atteindre le nirvana (vérité absolue et délivrance totale) et par là-même devenir Bouddha (« l’éveil »).
On peut l’atteindre lorsque l’on a reçu l’illumination parfaite en suivant le chemin du juste : vue juste, pensée juste, langage juste, action juste, existence juste, pratique juste, volonté juste et méditation juste.

Deux croyances fondamentales organisent la philosophie du bouddhisme :

  • tous les êtres vivants se réincarnent un nombre indéfini de fois ;
  • le déroulement de chaque vie est prévu selon les actions accomplies dans la vie précédente.
    JPEG - 120.5 ko
    Cochinchine Cholon
    Pagode bouddhique - Editeur inconnu 185

Selon le bouddhisme, tout est transitoire. Il y a un commencement, une durée et une fin. Par conséquent, il n’existe pas, pour les bouddhistes, de Dieu créateur et éternel.
Selon le Bouddhisme, toutes les misères humaines sont nées de l’ignorance, ce qui nous conduit fatalement de désillusion en désillusion.
L’ignorance engendre la passion et la soif de jouissances qui sont sources de douleur.
Pour supprimer la douleur, il faut détruire l’ignorance, le désir et les passions. Le Bouddhisme vietnamien appartient à cette dernière école.

JPEG - 132.1 ko
Cochinchine
Culte bouddhique
Bonze en costume rituel
Editeur inconnu rouge numéro 111

Le Bouddha historique s’est fait crématiser. Beaucoup de ses disciples imitent son choix, mais d’autres pratiques sont légitimes.
Le bouddhisme n’interdit pas le recours à la thanatopraxie (soins de conservation, embaumement).

JPEG - 129.5 ko
Cochinchine Saigon
Préparatifs de Crémation
Mottet Collection Phénix 853

Annonces

Fêtes et cérémonies


Editeur Fajolle frères 1920