Joyeux André (1871-1929), peintre, fondateur de l’école des arts appliqués à Gia Dinh

jeudi 21 octobre 2021

André Joyeux (1871-1929) est un artiste Français, premier enseignant et directeur de l’école d’art Gia Định (Trường Mỹ nghţ thực hành Gia Định) fondée en 1913 dans une banlieue de Saigon, 12 ans avant que Victor Tardieu ne fonde l’EBAI national à Hanoi.
André, Michel Joyeux est né le 18 avril 1871 à Corbeil-Essone et est décédé le 10 juillet 1929 à Marseille.

André, Michel Joyeux étudie l’architecture à l’École nationale supérieure des Beaux-Arts de Paris, puis, vers 1900, se rend à Saigon, peut-être en tant qu’architecte.
À Saigon, il a commencé à peindre et à dessiner ; ses tableaux ont été exposés à l’Exposition Coloniale de Marseille en 1906. Il publie ensuite un premier livre de caricatures satiriques des colons (ses confrères coloniaux Français), comme Silhouettes Saignonnaises (22 planches, Saigon, 1909),puis en 1912 un plus grand livre de dessins animés et de textes intitulé La Vie grande des colonies (Paris : Maurice Bauche, 1912), depuis traduit en anglais sous le titre « The Colonial Good Life ».

André Joyeux, illustrateur

Il a également illustré plusieurs livres plus sérieux pour d’autres auteurs.
En 1911, Joyeux est nommé inspecteur principal des Ecoles d’Art Décoratif de la Cochinchine et fonde en 1913 l’École des Arts Appliqués de Gia Dinh.

André Joyeux a continué jusqu’en 1926, suivi par Jules Besson et Stéphane Brecq.
En 1943, 160 élèves avaient obtenu leur diplôme de l’école. L’école a été fusionnée avec l’Université des Beaux-Arts de Ho Chi Minh-Ville en 1971.

Aujourd’hui ces œuvres se vendent parfois aux enchères et obtiennent parfois une très bonne cotation.


En savoir plus

Notre sélection

  • Joyeux André (1871-1929), peintre, fondateur de l’école des arts appliqués à Gia Dinh

Pour Vous

Soutenez Cartacaro

Vous pouvez effectuer un don du montant de votre choix, il servira à couvrir les frais d’hébergement du site engagés.

Offrez un Ha Kao 0,80 €uro, à Saveurs d’Asie au coin de ma rue.
Merci, Caroline REQUET


A lire 145 pages. Couadou, Serra, Imbert, Deux éditeurs, un photographe,


Nous contacter

Achetons cartes, photos, album
Un clic, pour proposer

C’est Ici

La vie de Cartacaro.fr

Dernière mise à jour

mardi 4 octobre 2022

Publication

981 Articles
73 Albums photo

Visites

1 visiteur actuellement connecté